L'art du tissage africain : Culture et artisanat


Le tissage africain est une forme traditionnelle d'art textile. L'artisanat est originaire d'Afrique il y a de nombreuses années et fait toujours partie intégrante de la culture africaine. Les artistes utilisent des techniques de filature et de tissage complexes et spécifiques Les motifs colorés et uniques des textiles créés ne sont pas seulement beaux, ils racontent souvent une histoire sur l'histoire ou le patrimoine du tisserand.

L'art du tissage africain est une forme d'art ancien, originaire probablement des régions centrale et occidentale de l'Afrique, et la tradition a été transférée aux États-Unis et en Europe à l'époque de l'esclavage. Traditionnellement, le métier était exécuté uniquement par des hommes africains, bien que dans beaucoup de villages africains et de guildes de tisserands, les femmes soient maintenant acceptées. Le fil utilisé dans le tissage africain traditionnel était généralement teint à la main pour assurer des couleurs uniques et éclatantes. Les tisserands l'ont filé à la main sur un axe et l'ont tissé à l'aide d'un métier à tisser spécialement conçu . Dans de nombreuses régions d'Afrique, cette technique ancienne est encore utilisée pour créer des textiles tissés à la main.

Des couleurs vives et des motifs asymétriques confèrent au tissage africain son aspect distinctif. Le dynamisme des couleurs provenait probablement de la nécessité pour les différentes tribus de s’identifier à distance. Les modèles asymétriques sont assez courants et découlent généralement d'une conviction séculaire selon laquelle des déviations nettes dans les modèles signifiaient le pouvoir ancestral du tisserand et servaient à éloigner les mauvais esprits.



Souvent, les modèles utilisés dans le tissage africain incluent également des messages cachés ou des symboles. Par exemple, le motif de diamant fréquemment utilisé est un symbole de son cycle de vie. Chacun des quatre côtés du diamant représente la naissance, la vie, la mort et la renaissance, respectivement. En outre, les motifs peuvent également contenir des récits symboliques de l'histoire, des charmes de protection ou des chiffres et des chiffres indiquant le statut tribal du tisserand.

Les techniques et compétences utilisées dans le tissage africain sont généralement transmises de génération en génération. Être reconnu comme un tisserand accompli est souvent une source de fierté familiale. Bien que reconnus comme une forme d'art, les textiles créés peuvent également avoir un grand nombre d'utilisations pratiques. Par exemple, en plus des courtepointes et des tapisseries, les tisserands africains créent un grand nombre d’articles bien utilisés, tels que des ceintures, des châles, des couvertures et des foulards.

De nombreux artisans africains du tissage vendent fièrement leurs créations et divers sites Web affichent de véritables textiles tissés africains à la vente. Chaque pièce, de par sa nature, est unique et distinctive par son design, sa couleur et son motif. De ce fait, bien que le prix d'achat de ces articles puisse sembler relativement peu coûteux, beaucoup les considèrent comme des objets de collection inestimables.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.